top of page

Garder le contact avec son adOooo

Fanny

15 nov. 2023

Partie 2

Comment réussir à communiquer avec son ado mutique sur sa « vie privée » ?

Intéressez-vous à ses centres d’intérêts ! Réseaux sociaux, sport, nourriture, mode, musique etc... même si vous en êtes loin, montrez de l'interêt vous pourriez être surpris et aimer ces découvertes. Ca peut être l’occasion de se laisser guider par lui, qu’il nous montre son savoir-faire, qu’il se sente valoriser. Et puis c’est cool aussi de découvrir des fonctions snap, tik tok ou instagram, des nouveaux sons ou bien une cuisine du monde insoupçonnée.


Intéressez-vous aussi à ses ami(e)s, ne soyez pas avare de conseils déguisés, ne soyez pas intrusifs, faîtes juste comprendre que vous êtes là.

 

Comment l’empêcher de nous raconter des cracs ?

Lui rappeler que NOUS avons été ado et qu’on nous la fait pas celle la ! Mais surtout, la meilleure relation que vous puissiez lui «offrir» est celle basée sur LA CONFIANCE ! Parmi les règles primordiales, celle du mensonge est en pole position.

Il faut expliquer que ça peut leur arriver de mentir « sans faire exprès », « par peur » etc… mais il doit avoir conscience (oui oui il en a suffisamment) des répercutions qui en découleront en prenant un réel exemple (perte de confiance, de privilèges ou surveillance plus étroite de ses parents relouds)

Il est impératif d’expliquer que la discussion reste ouverte surtout en cas de mal-être ou de problèmes. Il est évident que c'est dans ces moments-là que l’adolescent a le plus besoin de nous. En tant que parents, gardez en tête que lui répéter qu'on est fier, qu'on aime les papotages voir les commérages assis en Indien sur son lit à s'empifrer de pop corn... bref les échanges, la confiance reste les meilleures instants avec cet adulte en construction.


Les conflits sans cris


Tout d’abord, il est important que chacun garde son calme ou au moins le parent. Une fois l’abcès crevé, il faut garder le contact visuel avec lui sans qu’il se sente étouffé et en respectant chacun un temps de paroles, c'est primordial de savoir se taire, juste écouter.

Les parents doivent comprendre que l’adolescent est une personne à part entière avec son tempérament, son style vestimentaire, physiques, son appartenance à un groupe d’amis, ses envies, ses besoins. On ne peut pas et on ne doit pas essayer de le modeler à notre sauce selon nos propres croyances.


Nonchalance ou je m'en foutisme... surtout on ne s'énerve pas !

 


Les adolescents ne sont pas sourds, si si je vous assure, j’ai testé ! Inutile de crier, protégez vos cordes vocales !

Il est souvent insupportable de voir son adolescent vautré sur le canapé ou « crevé » à peine a t’il mis le pied à terre (si toutefois il le met)… et pourtant… cette période est une étape importante et même physiologique engendrée par THE bouleversement hormonal.

Cette évolution l'éloigne de son enfance et c’est le moment où il cherche de nouvelles occupations. C’est aussi un moyen d’aller à contre-sens de l'ambiance familiale qui l’entoure.

Alors, pourquoi ne pas entendre ce message subliminal et profiter avec lui d’un moment de pause afin d’éviter les conflits ?


Ces moments d’inactivité lui servent à réfléchir et à prendre possession de sa vie.

Nous les adultes devont "juste" nous assurer que tout se passe au mieux pour lui dans son évolution et qu'il ne cache rien de profond dans son apprentissage de la vie...


Photo Nathalie Jomard

Commentaires
Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page